L'Espagne » | Bloguez.com♥Blog

 L'Espagne

1/10/2009

L’Espagne est un pays situé en Europe du sud-ouest. Il occupe la plus importante partie de la péninsule Ibérique. L’Espagne compte aujourd’hui 46 millions d’habitants, soit la 29ème nation au monde en termes de population. C’est aussi la deuxième plus ancienne puissance coloniale après le Portugal.

               Le territoire espagnol est entouré par la mer Méditerranée, le territoire anglais de Gibraltar, le détroit nommé de la même façon, et les Pyrénées qui forment une frontière naturelle avec la France et l’Andorre. Aussi, les îles Baléares, les îles Canaries et les cités de Ceuta et Melilla, au Maroc, font partis de l’Espagne. Ainsi, c’est le second plus grand territoire de l’Europe de l’ouest, derrière la France, avec une superficie de 505 992 km².

               De plus, l’Espagne est une démocratie formée d’un gouvernement parlementaire sous une monarchie constitutionnelle dont le roi est Juan Carlos. Ce pays est développé car c’est la neuvième plus forte économie par PIB nominal et aussi car son IDH est le 16ème du monde. Cet Etat est aussi membre de l’ONU, l’UE, l’Union latine, l’OTAN, l’OCDE, et de l’OMC.

I-L’Histoire de l’Espagne

L’Histoire de l’Espagne fut longuement marquée par un conflit opposant les Musulmans et les Chrétiens. Il commença en Hispanie, ancien nom de l’Espagne, en 711 après Jésus-Christ, avant de prendre fin durant  la Reconquista (reconquête en français) chrétienne. Ce sont les musulmans qui déclenchèrent ce conflit avec leur arrivée sur le territoire hispanique en 711.

               En 718, les souverains chrétiens amorcèrent lentement la Reconquista pour arriver à l’élimination complète de l’Islam en Hispanie. Cette expulsion définitive arriva en 1609 avec le départ des derniers Maures, les musulmans d’Espagne.

               La Reconquista représente une période cruciale dans l’Histoire de l’Espagne. Elle s’étendit de 718 à 1492. Au XIème siècle, le royaume de Castille prend une part prépondérante dans la Reconquista : Alphonse VI de Castille prend Tolède en 1085. En 1492, le royaume musulman de Grenade est vaincu. Ainsi, les rois catholiques prononcent l’expulsion des juifs non convertis d’Espagne afin d’imposer la foi catholique au Royaume. Les musulmans non convertis ne seront expulsés qu’en 1502. Les nouveaux convertis seront appelés les Morisques. Ces derniers furent définitivement chassés en 1609.

               Le mariage d’Isabelle de Castille et de Ferdinand d’Aragon en 1496 correspond à une date charnière pour l’union entre les couronnes de Castille et d’Aragon. Ils sont qualifiés de Rois catholiques et mirent en place l’Inquisition (Inquisición en espagnol). Cette dernière correspond à l’expulsion des juifs et des maures d’Espagne tout en réduisant l’influence des grands féodaux .Ils soutiennent aussi le projet de Christophe Colomb qui est de traverser l’océan Atlantique pour trouver une autre route vers les Indes. L’Espagne devient donc l’investigateur du commerce triangulaire.

                En 1497, les espagnols prennent Melilla. Ainsi débuta une série de présides parmi lesquelles on retrouve la prise d’Oran en 1509 ou encore le royaume de Navarre en 1515.

               Durant la Seconde République, une nouvelle constitution libérale instaura le suffrage universel. Manuel Azaña est élu président en mai 1936. En juillet 1936, les généraux José Antonio Primo de Rivera, Emilio Mola et Francisco Franco organisent le putsch ralliant plusieurs régions d’Espagne et qui marquent le début de la guerre civile. Dolores Ibarruri, plus connue sous le nom de la Pasonaria, se dresse pour défendre la République avec son célèbre slogan : ¡No pasarán ! lancé du balcon du ministère de l’Intérieur lors de l’offensive franquiste contre Madrid.

               La guerre civile prend aussi la forme, dans certains territoires contrôlés par les communistes(les rojos en espagnol), d’une révolution sociale créant des conditions de collectivisation des terres et des usines. De plus, lors de la tentative de la prise de Barcelone par les troupes franquistes, le groupe anarchiste Nosotros va sauver la ville des franquistes.

               La guerre civile espagnole se déroula de juillet 1936 à avril 1939 et s’achève par la défaite des Républicains. C’est ainsi que commença la dictature de Franco qui dura donc de avril 1939 à 1974. Le franquisme désigne le gouvernement autoritaire de l’Espagne sous la dictature de Franco, appelé le caudillo. Il céda en juillet-septembre 1974 les fonctions de chef de l’Etat à Juan Carlos qui est alors couronné roi d’Espagne conformément à la volonté  de Franco qui mourut peu de temps après, le 20 novembre 1975.

               Le 6 décembre 1978 eu lieu un référendum pour savoir si les espagnols voulaient adopter ou non une nouvelle Constitution. Ils acceptèrent en grande majorité de l’établir, ce qui mit en place la monarchie constitutionnelle que l’Espagne connaît toujours aujourd’hui.

               Enfin, le 11 mars 2004, dix bombes explosèrent dans différentes gares de Madrid. Le bilan fut lourd : 191 morts et 1500 blessés. La piste de l’ETA fut d’abord étudiée mais la thèse de l’attentat islamiste fut retenue avant d’être revendiquée.

II-La géographie de l’Espagne

L’Espagne est un pays qui est ouvert sur la mer Méditerranée et sur l’océan Atlantique. Elle constitue la péninsule Ibérique avec le Portugal. La chaîne montagneuse des Pyrénées marque la frontière avec la France, au nord. Au sud c’est le détroit de Gibraltar qui sépare l’Espagne et le Maroc.

               L’Espagne s’étend ainsi sur 505 992 km². Le territoire espagnol en lui-même a une superficie de 493 484 km², il faut lui ajouter les îles Canaries (7447 km²), les îles Baléares (4992 km²), et les villes autonomes de Ceuta (20 km²) et Melilla (12 km²).

               Ses frontières sont de 6885 km et reparties ainsi : 4872 km de côtes, dont 2058 km pour la côte méditerranéenne, et 2013 km de frontières terrestres (720 km avec la France et 1292 km avec le Portugal).

               Le sommet le plus haut d’Espagne est le sommet de Mulhacén qui culmine à 3477 mètres d’altitude dans la Sierra Nevada en Andalousie. Le deuxième sommet est lui dans les Pyrénées. C’est le Pic d’Aneto culminant à 3404 mètres d’altitude.

               Les principaux fleuves sont le Douro, le Mino, le Tage, le Guadiana et le Guadalquivir.

               Enfin l’Espagne est une monarchie constitutionnelle dont le gouvernement siège dans la capitale, Madrid. Elle est organisée en communautés autonomes. On en compte 17 en Espagne.

III-La culture de l’Espagne

               La langue parlée communément par tous les espagnols est le castillan (castellano en espagnol). Néanmoins, de nombreuses langues, que l’on peut qualifier de langues régionales sont parlés : le catalan en Catalogne, dans la Comunidad Valenciana et dans les îles Baléares, le galicien en Galice, ou encore le basque dans le Pays Basque.

               Un sens marqué de l’identité régionale existe dans plusieurs régions. Les régions les plus actives sur ce plan sont la Catalogne et le Pays Basque. Ces dernières ont historiquement préservé leur identité politique et culturelle. Ce sentiment nationaliste se retrouve aussi, mais dans une moindre mesure, en Andalousie, en Galice, dans les Asturies, ou encore dans la Navarre.

               Plusieurs fêtes et célébrations ont pour origine la tradition religieuse. Historiquement, la religion catholique a été majoritaire en Espagne. Cela se traduit par beaucoup de commémorations religieuses tout au long de l’année. Toutefois, d’autres célébrations ont une origine historique et des légendes ou batailles par exemple sont aujourd’hui rappelées par des manifestations populaires.

               La géographie, la culture et le climat ont crée une cuisine très variée en recettes et en styles culinaires. Les différentes civilisations passées sur le sol espagnol ont laissé leurs empreintes. On retrouve de ce fait une grande influence de la cuisine italienne et des traditions juives et morisques.

IV-L’économie de l’Espagne

            L’Espagne correspond à la cinquième puissance économique de l’UE et également la huitième mondiale.

               Ses régions les plus riches sont Madrid, le Pays Basque, la Catalogne, le Navarre, l’Aragon, les Baléares et la Rioja. Elles sont relativement proches du cœur économique de l’UE et bénéficient d’un dynamisme structurel niveau du tourisme.

               L’Andalousie, les Canaries, l’Estrémadure, la Galice, la Région de Murcie et les Canaries sont les régions les plus pauvres d’Espagne. Elles sont positionnées en périphérie du cœur économique de l’UE et leur réseau de voies de communication nécessite un petit effort de modernisation.

               Le secteur primaire de l’Espagne ne constitue pas le secteur principal de cette nation. Il est cependant le premier producteur mondial d’huile d’olive, le second producteur européen de coton et le troisième producteur européen de tabac. Ses principales richesses sont le plomb, les pyrites de cuivre, le mercure et le fer.

               Le secteur secondaire n’est toujours pas le secteur le plus prolifique en Espagne. Ses principales régions industrielles sont la Catalogne, le Pays Basque et Madrid. L’Espagne pointe au cinquième rang mondial dans les domaines de ses productions de machines-outils, de construction navale, et d’automobile.

               Le secteur tertiaire est le secteur le plus important en Espagne. En effet, elle est la deuxième destination touristique mondiale, derrière la France. Ce secteur est essentiel pour l’économie espagnole car il représente 10% du PIB. La fréquentation touristique de l’Espagne est en croissance régulière. En 1995, 38,8 millions de touristes visitèrent l’Espagne. En 2007, on en comptabilisait 59,2 millions, soit une augmentation de 53%.

               Toutefois, la fragilité du système économique espagnol est démontrée par la rapide croissance du taux de chômage. Avec la crise économique débutée en novembre 2008, le chômage touche 17,4% de la population active espagnole, soit le plus fort taux de chômage de l’Europe Occidentale. Le PIB par habitant de l’Espagne était tout de même de 31 362 dollars en 2008.

Category : reserved to connected users | Write a comment | Print

Comments


| Contact author |